Le Conseil de déontologie journalistique épingle La DH : non-respect de la vérité, déformation d’informations et incitation à la haine dans ses forums !

CDJCOMMUNIQUÉ DE PRESSE

Dans un communiqué de presse du 10 octobre dernier, Justice and Democracy (J&D) asbl a annoncé saisir le président du tribunal de première instance de Verviers pour contester le règlement d’ordre intérieur (ROI) adopté par la Ville de Verviers le 24 juin dernier. Ce ROI interdit le port de signes convictionnels dans les établissements scolaires qui font partie du réseau d’enseignement de la Ville de Verviers.

En pratique, cela se traduit par une interdiction du port du foulard pour les élèves musulmanes, du turban pour les élèves sikhs, de la kippa pour les élèves juifs, etc. Le voile intégral n’est pas concerné par la mesure. Cette tenue vestimentaire fait déjà l’objet d’une interdiction dans tout l’espace public en application d’une loi du 1er juin 2011 votée par le Parlement fédéral. Elle est donc étrangère au ROI que conteste J&D.

Quelques médias se sont faits l’écho du communiqué de presse de J&D, parmi eux la rédaction web de La Dernière Heure (La DH). Reprenant une dépêche Belga, et contrairement à ses confrères, la rédaction web de La DH a fait le choix d’illustrer cette actualité par une photo sans lien avec le recours introduit par J&D, puisqu’il s’agit d’un gros plan sur un individu portant un voile intégral.

J&D a estimé que cette illustration est de nature à orienter la compréhension de l’actualité que relate l’article publié et contribue à déformer le message de son communiqué de presse et, dès lors, de son action judiciaire. En d’autres termes, cette illustration, dont l’impact est perceptible à la lecture des commentaires haineux et xénophobes en-dessous de l’article publié, ne respecte pas, dans ce cas précis, la déontologie journalistique inhérente à l’exercice de l’activité poursuivie par le média dont question.

C’est pourquoi J&D a demandé le retrait de cette illustration ou son remplacement par une autre illustration plus neutre et davantage en rapport avec le sujet traité. Sa tentative de conciliation a été ignorée par La DH. Par conséquent, J&D a saisi le Conseil de déontologie journalistique (CDJ) pour qu’il se prononce sur la conformité de l’illustration choisie par La DH aux règles de déontologie journalistique.

Dans son avis du 12 février dernier, le CDJ a déclaré la plainte de J&D fondée. En effet, le CDJ considère que le choix de la photo incriminée trompe le public sur le sens de l’information principale et induit une lecture dramatisante et stigmatisante de cette information, en d’autres termes prépare le terrain aux commentaires haineux et xénophobes qui se sont multipliés sous l’article publié. Dès lors, le CDJ acte que La DH s’est écartée de la recherche et du respect de la vérité. Le CDJ a par ailleurs demandé à La DH de publier un résumé de son avis dans les sept jours suivant la communication de son avis.

Cet avis met en évidence de manière indiscutable la responsabilité de l’industrie médiatique dans la montée du racisme et de la xénophobie dans notre société, moins par le choix de l’information qu’elle commercialise que par le traitement médiatique qu’elle lui applique avant diffusion.

J&D accueille bien entendu avec satisfaction l’avis du CDJ et ne le considère pas comme une victoire contre La DH, mais plutôt comme une réaffirmation claire des principes de déontologie journalistique.

Justice and Democracy asbl
Bruxelles, le 21 février 2014

Cet avis est également consultable sur le site du CDJ.

Avant :

Illustration de la DH

Après :

Illustration de la DH après

[scribd id=208276263 key=key-18iqx5giwq5fnjg14vwp mode=scroll]

2 Commentaires

  1. Pingback: Approche critique de l'actualité 2013-2014 | Pearltrees

  2. Pingback: Le Conseil de déontologie journalistique...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *